WhatsApp est un logiciel de messagerie instantanée que vous pouvez télécharger sur votre smartphone ou tablette. Il permet d’échanger des messages textuels, des vidéos et des images avec les autres utilisateurs de l’application, à la manière des SMS et MMS. Avec plus de deux milliard d’utilisateurs, les escroqueries sur WhatsApp ont été utilisées pour la plupart pour des raisons innocentes. En fait, c’étaient comme l’équivalent numérique de la chaîne de lettres. Mais aujourd’hui, les escroqueries sur l’application sont de plus en plus déplaisantes. Surtout lorsqu’elles grappillent vos données personnelles ou installent des logiciels malveillants sur votre appareil.

Pour se prémunir, voici 10 choses à ne pas faire sur Whatsapp !

  1. Ne jamais télécharger Whatsapp sur des sources non autorisées

A force d’utiliser Whatsapp tout le temps, l’application devient ennuyeuse pour certains ? Alors, ils essayent de changer la couleur, d’ajouter entre autres certaines fonctionnalités. Pour le faire, il télécharge d’autres formes de l’application mais modifiée (Whatsapp GB, Aero Whatsapp). Sauf que cette dans ce cas les données personnelles de l’utilisateur ne sont plus à l’abris et peuvent être utilisé par des tiers. La version originale de Whatsapp est disponible sur whatsapp.com ou sur Play Store pour Android ou App Store pour iOS.

  • Ne pas communiquer le code de confirmation reçu par sms

Chaque fois que nous configurons WhatsApp sur un nouveau téléphone, WhatsApp nous envoie un SMS avec un code (PIN) à usage unique que nous devons saisir pour commencer à recevoir des messages WhatsApp sur ce téléphone. Le but du code est de confirmer que le numéro est en notre possession. Ce que font les pirates informatiques, c’est qu’ils utilisent un compte déjà piraté pour contacter l’un des amis de la victime. Un de vos contacts dont le compte a été piraté vous envoie un SMS. Il vous demandera de renvoyer le code qu’il a envoyé « par erreur ». Si vous tombez dans le piège, pensant que vous allez aider votre ami, et que vous renvoyez le code au hackeur, votre propre compte WhatsApp sera également piraté.

  • Ne cliquer pas sur n’importe quel lien reçu

Lorsque vous installez WhatsApp pour la première fois, vous recevez un message avec un code que vous devez entrer dans l’application pour vérifier votre numéro de téléphone. Vous n’êtes pas obligé de cliquer sur un lien pour vérifier votre numéro. Vous n’êtes pas non plus obligé de vérifier votre numéro de téléphone après l’installation initiale de l’application. Cependant, les hackers profitent de l’ignorance de certains en les incitant à cliquer sur ces liens. C’est ainsi qu’ils piratent leurs comptes WhatsApp et en prenant le contrôle.

  • Ne jamais appelez n’importe quel numéro

L’escroquerie sur WhatsApp la plus récente implique le message texte suivant : Vous avez demandé à transférer votre numéro à un autre appareil. Ce changement sera effectué dans les 24 heures. Si vous n’avez pas fait cette demande, appelez le 0902 394 1246. C’est une arnaque : n’appelez pas le numéro. C’est un numéro payant, et cela vous coûtera cher. En fait, vous n’avez pas besoin de demander le transfert de votre numéro sur un autre appareil sur WhatsApp. Si vous désirez le faire, il vous suffit télécharger l’application WhatsApp gratuitement sur cet appareil et de vérifier votre numéro de téléphone. À partir de ce moment l’application sur votre ancien appareil cesse de fonctionner.

  • Ne jamais télécharger une pièce jointe inattendue

Une escroquerie récente sur WhatsApp qui attire notre attention espère tromper l’utilisateur en ouvrant un document Word, Excel ou PDF. Ce document qui attaché à un message WhatsApp à l’apparence légitime. En réalité, une fois télécharger ces documents installent des logiciels malveillants sur votre appareil. Il est ainsi facile de vous faire voler vos informations personnelles. La quasi-totalité de cette arnaque est d’origine Indienne. Les arnaqueurs utilisent les noms de la NDA (National Defense Academy) et NIA (National Investigation Agency) pour tenter d’amener les utilisateurs à les ouvrir. Il ne faudra pas grand-chose pour que l’arnaque fasse son chemin en France et au Royaume-Uni aussi. Un message similaire a fait le tour au Royaume-Uni qui a essayé de persuader les utilisateurs de télécharger un bon d’achat de 100 £ de Sainsbury. En réalité, le lien installe simplement des cookies ou une extension du navigateur sur le téléphone de l’utilisateur qui pourrait être utilisé pour leur servir des publicités. Le moyen le plus simple d’éviter cette escroquerie consiste à supprimer le message. De plus, il ne faut jamais télécharger une pièce jointe inattendue, qu’elle provienne ou non d’un contact de confiance.

  • Ne pas croire que Whatsapp sera payant

Pouvez-vous imaginer la vie sans WhatsApp ? Heureusement, vous n’avez probablement pas à le faire. Une escroquerie sur WhatsApp bien connue fonctionne comme suit : « Demain à 18 heures, WhatsApp sera fermer. Vous devez payer pour l’ouvrir, c’est la loi. Ce message est pour informer tous nos utilisateurs que nos serveurs ont été récemment très encombrés, nous vous demandons donc de nous aider à résoudre ce problème. Nous demandons à nos utilisateurs actifs de transmettre ce message à chacune des personnes de votre liste de contacts. Si vous n’envoyez pas ce message à tous vos contacts, WhatsApp commencera alors à vous facturer. Votre compte restera inactif avec la conséquence de perdre tous vos contacts. » Ce n’est absolument pas vrai, et en aucun cas vous ne devriez tomber dans le panier. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, pensez à ça : devriez-vous envoyer un message à tous les membres de votre liste de contacts pour aider à résoudre les problèmes de congestion ? WhatsApp est également basé sur des numéros de téléphone, non pas sur des noms d’utilisateurs.

  • Ne pas croire à l’existence d’un Whatsapp Gold

Une autre arnaque sur WhatsApp offre une invitation exclusive pour passer à une version premium de l’application, appelée WhatsApp Gold. C’est toute une invention pleine de mensonges : il n’y a pas WhatsApp Gold.L’invitation est la suivante : « Hey Enfin le secret sur Whatsapp version Gold a été divulgué. Cette version est utilisée uniquement par les grandes célébrités. Maintenant nous pouvons aussi l’utiliser. » Il prétend vous permettre de supprimer des messages après les avoir envoyés et d’envoyer simultanément 100 images, entre autres. Ça a l’air génial, mais c’est entièrement faux. Cliquez sur le lien dans l’invitation et vous risquez davantage d’être infecté par un logiciel malveillant.

  • Ne pas croire que vous êtes obligé de transférer des messages

Une escroquerie WhatsApp qui fait régulièrement le tour est celui qui vous demande de transmettre le message à 10 personnes ou le service va fermer. WhatsApp a des millions d’utilisateurs, et il ne remarquera vraiment pas que vous envoyez 10 messages à travers le service. Il n’est pas sur le point de fermer, et c’est vraiment une arnaque. Une autre variante suggère qu’il y a trop d’utilisateurs WhatsApp, et cela fermera votre compte si vous ne commencez pas à l’utiliser.  La chaîne de message est : « Message de Jim Balsamic (PDG de Whatsapp). Nous avons eu une utilisation excessive des noms d’utilisateur sur WhatsApp Messenger. Nous demandons à tous les utilisateurs de transférer ce message à l’ensemble de leur liste de contacts. Si vous ne transmettez pas ce message, nous considérons votre compte comme invalide et il sera supprimé dans les prochaines 48 heures. N’OUBLIEZ PAS ce message ou WhatsApp ne reconnaîtra plus votre activation. » Sauf que ce ne sera pas le cas, parce que WhatsApp est gratuit depuis un certain temps.

  • Ne pas croire que vous êtes obligé d’être actif

De loin, l’arnaque la plus populaire de WhatsApp est celui qui suggère que le service commencera à charger des utilisateurs inactifs. Pour être considéré comme actif il faut envoyer un message à 10 utilisateurs. Ainsi, vous pouvez utiliser WhatsApp gratuitement. Est-ce vrai ? Demandez-vous comment l’envoi de ce message à 10 personnes n’aidera pas l’entreprise si elle avait désespérément besoin d’argent ?

  1. Ne pas permettre que n’importe qui vous ajoute dans un groupe

Désormais, vous pouvez empêcher des inconnus de vous ajouter à un groupe de discussion. Certains utilisateurs inconnus n’hésitent en effet pas à vous inclure dans des groupes pour diffuser un message ou faire la promotion d’une offre quelconque, ce qui peut vite devenir agaçant. Via l’application, vous pouvez choisir entre 3 réglages différents : Personne (aucun internaute ne pourra vous ajouter à une groupe), Mes contacts (les seules personnes autorisées à vous ajouter à un groupe sont les contacts de votre smartphone) ou Tout le monde. Dans ce dernier cas, n’importe qui peut vous inclure à un groupe. Pour choisir qui peut vous ajouter à un groupe, suivez la manœuvre suivante :

Ouvrez WhatsApp et rendez-vous dans Paramètres

Allez ensuite dans Comptes puis dans Confidentialité

Dans Groupes, choisissez le réglage que vous préférez : Personne, Mes contacts ou Tout le monde.